· 

Virabhadrasana - Guerrier variante I

Virabhadrasana posture du guerrier 1, héros vertueux description et démonstration

En sanskrit, « Virabhadra » signifie « vertueux, favorable, heureux » et "asana", "posture". Le radical "Vira" se traduit par "héros". La posture du "héros vertueux" évoque la puissance et la stabilité. Sur le plan physique, elle favorise l’ouverture de la cage thoracique et des hanches. Elle renforce aussi la musculature des jambes et du bassin. Sur le plan intérieur, elle augmente la capacité de concentration et stabilise l’activité mentale.

 

Dans la posture intermédiaire et finale (voir ci-dessous Description de la posture), le poids du corps est réparti harmonieusement sur toute la plante des pieds. Pour vous aider dans la pratique, essayez de ressentir les 3 points d'appui qui vous relient au sol :

racine du 4ème orteil,

racine entre le gros orteil et le 2ème orteil

milieu du talon

 

Au fur et à mesure de la pratique, la pression exercée sur ces 3 points d'appui s'harmonise pour stabiliser l'équilibre.

Textes 


Marche à suivre

Pour une pratique guidée, visionnez la vidéo.

Description de la posture du Guerrier 1

Tadasana ou montagne est la posture initiale du Guerrier 1 ou virabhadrasana

Étape 1 : position initiale

Placez-vous en posture de la montagne ou Tadasana.

 

Les bras de chaque côté du corps.

 

Les pieds sont joints et parallèles.

 

Si ce n’est pas possible joints, on les écartera légèrement.


Guerrier ou Virabhadrasana 1 étape du  placement pieds et bassin

Étape 2 : placement des pieds et du bassin

Fléchissez les 2 genoux et faites un grand pas en arrière avec la jambe droite.

 

La distance entre les 2 pieds est de plus ou moins 1 mètre.

 

Étirez vos 2 jambes afin que celles-ci forment un triangle.



Indications : Veillez à placer l’avant du pied droit entre 30 et 45 degrés vers la droite par rapport à l’axe du talon. Les talons droit et gauche doivent être placés de manière rectiligne. Vous pouvez placer vos mains sur les hanches afin de vérifier la position de votre bassin. Il doit être orienté vers l’avant en direction de la cuisse et du genou gauche.


Guerrier ou Virabhadrasana 1 étape de la position intermédiaire, tronc est droit et bras allongés vers le ciel

Étape 3 : position intermédiaire

Joignez les mains en atmanjali (mains jointes).

 

Croisez les pouces et 3 derniers doigts pour ne laisser que les index étirés vers le ciel (ksapana mudra).

 

 Fléchissez la jambe gauche et levez les deux bras au-dessus de la tête simultanément.

 

Votre genou gauche se trouve à l’aplomb du talon gauche. Le mollet et la cuisse forment alors un angle droit.

 

Essayez d’allonger le plus possible vos bras jusqu’à les placer à côté des oreilles.



Position intermédaire : Restez dans cette pause quelques instants. Respirez lentement et profondément. 

Indications : Maintenez bien la sangle abdominale activée. Le talon gauche est solidement ancré au sol afin de maintenir la jambe gauche allongée. La tête est en position neutre. Le regard, le buste, le bassin restent orientée vers la cuisse droite. Veillez à maintenir un appui harmonieux entre le pied droit et gauche.


Guerrier ou Virabhadrasana 1 posture finale

Étape 4 : position finale

Si la position intermédiaire est confortable, vous pouvez inclinez votre haut du corps en direction du pied droit afin que votre corps forme un arc ou un croissant de lune.

 

La région du cœur, la gorge et le visage se déploient vers l’avant et le ciel. La taille reste allongée et les premières côtes se libèrent de l’abdomen. 

Restez dans cette pause tant qu’elle demeure confortable. Respirez doucement et profondément au niveau de la cage thoracique. La sangle abdominale est maintenue.



Indications : Attention à ne pas comprimer vos lombaires. Les bras restent positionnés à côté des oreilles. Veillez à maintenir un équilibre harmonieux entre le côté droit et le côté gauche du corps.


Étape 5 : Revenir à la position intermédiaire

Marquez une pause. Respirez calmement.

Étape 6 : Descendre les bras

Descendez les bras le long du corps en allongeant la jambe gauche. Marquez une pause. Respirez tranquillement. 

Étape 7 : Revenir à Tadasana

Fléchissez légèrement la jambe gauche pour ramener votre jambe droite parallèle à la jambe gauche.

Restez en Tadasana (posture de la montagne) avant de passer à la jambe gauche. 


Autre côté : Suivez les étapes 1 à 7 avec la jambe gauche en arrière.


Variations de Virabhadrasana

Les variations de la posture du guerrier sont au nombre de 3. Les 2 autres variantes seront décrites dans un prochain article.

Bénéfices de la posture du guerrier

Guerrier ou Virabhadrasana 1, quels sont les bénéfices ?

 

Cette position

 

Corrige la dissymétrie du corps

Favorise l’ouverture des hanches

Améliore l'équilibre

Renforce la musculature du bassin et des jambes

Ouvre la cage thoracique

Augmente l'assurance

Stabilise le mental


Textes yogiques

La posture Virabhadrasana a été mise au point au XXème siècle. Elle symbolise la légende du guerrier spirituel Virabhadra. Né d’une mèche de cheveux du Dieu Shiva, son rôle est de rétablir l’ordre divin. Les Shiva Puranas relate son histoire.


Recommandations

La difficulté majeure de cette posture est l’alignement des hanches. On doit les maintenir face à la jambe pliée. La plante du pied arrière doit rester fermement enracinée dans le sol. Il convient de favoriser le maintien de toute la surface du pied postérieur sur le sol. Au fur et à mesure de la pratique, l’articulation des hanches s’assouplira pour se stabiliser dans la direction de la jambe pliée.